Meilleures ventes

 L'Impact Carbonne

Plus médiatisé que que l‘éco-conception, l'impact Carbonne prend en compte une partie de la problématique de production : il comptabilise les émissions de gaz à effet de serre en Bilan carbonne

Le calcul du bilan carbone doit tenir compte de l'énergie primaire et de l'énergie finale. Il a pour but réduire l'impact des emissions en réduisant la consommation énergétique. 

L'exercice le plus délicat est le calcul des emissions indirectes. Le bilan carbone suppose dans l'absolu que chaque acteur de la chaîne économique ait déjà établi son Bilan Carbone.

En effet, chacun peut évaluer ses émissions de gaz à effet de serre. Son calcul a été mis en ligne en 2007, par l'ADEME et l'association Avenir climatique. Il permet à tout particulier de calculer avec précision ses propres émissions de gaz à effet de serre, et donc sa participation au réchauffement climatique, dans chaque domaine de sa vie. Le calculateur Bilan carbone personnel prend tout en compte, « des achats de chaussures aux vacances au ski, en passant par le chauffage et les biftecks. »

Différent sites proposent de réaliser des bilans carbone : Ademe   ou Carbon Impact

Votre contribution pour le futur

En tant que consommateur, votre activité engendre du CO2, et donc a un impact sur l'environnement. En raison des conditions de fabrications, de la multiplication des transports, plus les produits sont fabriqués loin, plus leur impact environnemental augmente. Cet impact ne se retrouve pas sur le prix de vente : les produits fabriqués de l'autre côté de la planète peuvent parfois être beaucoup moins cher.

Le choix se pose alors : les prix très attractifs peuvent cacher, entre autre, un bilan carbonne catastrophique...

Pour preserver au maximum l'environnement, Akammak a fait le choix de fabriquer au plus proche de ses clients, en France, au risque d'un produit plus cher. Ce choix est celui d'un développement durable sur un plan environnemental, économique et social. 

Antoine Sachs, les chroniques sans carbonne. 

La démarche d'Antoine Sachs nous a séduit. Jeune journaliste, il réalise des reportages pour Libération ou Arte, poussant toujours plus loin la réduction de l'impact carbonne. Nous sommes fiers de l'avoir équipé en vêtement thermorégulateurs pour traverser l'Europe en vélo electrique. 

Ses actions sur le blog Les Chroniques sans carbonne