Vêtement montagne : comment anticiper le froid ?

Vêtement montagne : comment anticiper le froid ?

L’hiver dans les montagnes, bien que rude, est également propice aux sports en altitude. Pour les passionnés de ces activités, c’est une période au cours de laquelle il est important de se protéger du froid tout en restant confortable dans ses mouvements. Avoir les vêtements techniques appropriés revêt alors un aspect incontournable. Pour cela, il faudra d’une part opter pour la célèbre méthode trois couches en ajustant celle-ci au climat montagnard et d’autre part, avoir la bonne information sur le type de vêtements et les matières à privilégier pour ce type d’activités, permettant d’anticiper le froid.

Comment adapter la méthode trois couches au climat des montagnes ?

Généralement, le système des trois couches consiste à adopter un habillement technique pour éviter d’avoir trop chaud et éviter les risques d’hypothermie. Cependant, pour les activités de plein air, il sera nécessaire d’y apporter quelques modifications. À la base, la méthode des trois couches se compose d’une première couche, d’une couche isolante (intermédiaire) et d’une couche protectrice (contre les intempéries extérieures).


La première couche

La première couche de votre habillement en hiver est sans aucun doute la plus importante. Cette première épaisseur a pour fonction d’évacuer l’humidité (et donc la transpiration) vers l’extérieur afin d’éviter la sensation de froid.
Étant en contact direct avec votre peau, cette première couche doit être légère, confortable, et doit vous laisser libre dans vos mouvements.
Les sous-vêtements techniques qui possèdent toutes ces propriétés sont disponibles chez Akammak.


La couche intermédiaire 

Il s’agit d’une couche d’isolation qui permet de contenir l’air et la chaleur à l’intérieur. La particularité avec cette couche isolante est qu’elle permet de maintenir le corps à une température idéale sans avoir l’impression que vous transpirez.

Vous pouvez choisir comme vêtements de deuxième couche des vêtements en polaire. En montagne, ceux-ci sont fortement recommandés. En effet, ils réunissent tous ces critères sans encombrer les mouvements grâce à leur propriété stretch. 


La couche protectrice extérieure 

La couche extérieure a pour but de vous protéger directement des vents et des intempéries. Mais en plus de cela, les vêtements qui jouent ce rôle ont une propriété respirante, car ils servent aussi à évacuer l’humidité de l’intérieur vers l’extérieur. Les vêtements de la couche extérieure en montagne sont généralement non déperlants, contrairement aux vêtements hivernaux d’usage. 

Pour ce qui est des vêtements d’extérieur en montagne, il est nécessaire d’opter pour les plus pratiques afin que ceux-ci puissent jouer leur rôle d’imperméable sans être trop imposants ni trop serrés. Bien plus, pour le côté résistant, il s’agira de privilégier une veste de haute montagne ou un coupe-vent.


Comment choisir ses vêtements d’hiver ?

En montagne, pour être mieux équipés contre le froid pendant les activités d’hiver, il est important de tenir compte des matières lorsque vous vous habillez.

Généralement en période hivernale, il est conseillé de choisir des vêtements thermorégulateurs à fibres synthétiques (polyester) qui ont une propriété bénéfique sur la peau. Vous pouvez aussi opter pour des maillots thermorégulateurs faits à base de laine mérinos, ou en un textile approprié comme le Coldwinner® proposé par la boutique Akammak. Ce dernier s’avère très efficace pour éviter la surchauffe malgré l’intensité de l’activité.

Par ailleurs, il est indispensable de protéger de façon plus appropriée les extrémités en montagne. Pour cela, il est nécessaire de se procurer des moufles ou des gants pour les mains, des bonnets ou cagoules pour la tête, et des chaussettes pour tenir vos pieds au chaud.

Leave your comment

Reload

Submit

 
Catégories
Dernier message
Meilleures ventes